Notre mission...

Offrir des soins propices au soulagement de la douleur à la personne malade en fin de vie et accompagner celle-ci, sa famille et ses proches dans leur cheminement.

Activités à venir

Aucun événement

À propos de nous

La Maison Notre-Dame du Saguenay

La Maison Notre-Dame du Saguenay est une maison accueillante et chaleureuse à l’image des intervenants qui y travaillent.

La Maison tient compte des choix des personnes malades dans la prestation de ses soins. Elles sont consultées et respectées selon leurs désirs : par exemple les bains, la médication, les traitements, les relations d’aide…

L’atmosphère est calme et sereine. Le personnel et les intervenants sont chaleureux et à l’écoute. La Maison offre un environnement facilitant les rapprochements et les échanges dans une ambiance empreinte d’humanisme.

Il existe une grande souplesse dans l’horaire des soins selon l’état et le souhait de la personne malade. Nous vivons à son rythme. Notre préoccupation devient sa qualité de vie.

Les repas sont servis selon les goûts de la personne. Le choix nutritionnel est flexible et s’adapte selon la condition de la personne malade.

Il est aussi possible pour la personne malade et ses proches de venir prendre leurs repas à la salle à manger. C’est une occasion de partager avec les autres familles et les membres de l’équipe.

Si vous avez quelque chose à célébrer ou un événement particulier à souligner, un repas familial peut aisément s’organiser dans la chambre auprès de la personne malade.

Les proches peuvent participer aux soins (bains thérapeutiques, bains au lit) s’ils le désirent. Votre connaissance particulière du malade fait de vous une personne importante et une présence rassurante pour ce dernier.

Les familles peuvent accompagner leur personne malade 24 heures sur 24. Cette présence est souhaitée autant par les intervenants que par les personnes en fin de vie.

Toutefois, le visiteur qui accompagne la nuit doit dormir dans la chambre. Un lit est prévu à cette fin.

Un salon accessible possédant tout le confort possible est aussi à votre disposition.

Vous y retrouverez :

  • Un foyer,
  • Un piano,
  • Un aquarium,
  • De charmants oiseaux,
  • Un endroit propice pour la conversation et la détente,
  • Une ambiance chaleureuse et reposante.

Notre raison d’être

La raison d’être de La Maison Notre-Dame du Saguenay est de fournir une alternative aux malades atteints d’une maladie chronique terminale.

Plusieurs individus trouvent légitime de vouloir vivre leur fin de vie à leur résidence. Cependant, ce désir n’est pas toujours réaliste :

  • manque de support,
  • installations inadéquates,
  • douleur incontrôlée,
  • isolement,
  • épuisement des aidants naturels…

C’est pourquoi La Maison Notre-Dame du Saguenay, tout en conservant le caractère d’une maison familiale, peut accueillir et encadrer la personne malade et ses proches grâce à une équipe de professionnels et de bénévoles spécialisés en soins palliatifs.

Notre Mission

Offrir à la personne en fin de vie et à ses proches, une atmosphère chaleureuse se rapprochant autant que possible de son milieu familial.

Assurer un milieu propice au soulagement de la:

  • Douleur physique,
  • Douleur psychologique,
  • Douleur spirituelle.

Améliorer la qualité de vie de la personne malade dans une atmosphère empreinte de sérénité et d’amour afin que chaque journée soit ensoleillée, voire unique.

Offrir un milieu propice à la formation continue en soins palliatifs aux personnes en fin de vie.

L’historique de La Maison Notre-Dame du Saguenay

Les débuts

À la fin des années 1980, un groupe de bâtisseurs de la première heure prenaient des dispositions concrètes pour mener à terme un projet visant à implanter une maison pour accueillir des personnes atteintes de maladies en phase terminale de cancer.

En février 1990, un comité provisoire tenait une toute première réunion qui devait se traduire quelques mois plus tard par la désignation d’un premier conseil d’administration et par l’enregistrement de lettres patentes soit en mai 90.

En juin 1990, la corporation « SENTIER DE LUMIÈRE INC. » était constituée. Ayant défini sa mission et retenu ses objectifs, la corporation entreprenait des démarches pour l’établissement de la maison.

En 1991, des communiqués de presse étaient transmis dans les médias afin de sensibiliser la communauté régionale et obtenir les appuis nécessaires. Les premiers appuis manifestés provenaient :· de nombreuses corporations municipales du Saguenay, · des représentants des gouvernements provincial et fédéral,· des centres hospitaliers de Jonquière et de La Baie,· du Monastère des Augustines de la Miséricorde de Jésus,· des sœurs du Bon Pasteur.

En 1993, un site était choisi et la Corporation faisait l’achat d’une maison sur la rue Notre-Dame à Chicoutimi. Cette résidence correspondait aux critères recherchés pour établir une telle maison de soins.

En 1994, les appuis du milieu se poursuivent et plusieurs organismes et personnalités s’associent au projet :· l’Évêché de Chicoutimi, · le SINEQ,· l’AFEAS de Saint-Dominique de Jonquière,· le Syndicat de l’enseignement du Saguenay,· le Comité exécutif du Conseil des infirmiers et infirmières de l’hôpital de Chicoutimi.

Le projet était enfin soumis à la Régie régionale de santé.

Reconnaissance

En 1995, le Ministre de la Santé, M. Jean Rochon, appuyait entièrement les démarches du Conseil d’administration de Sentier de Lumière inc. en reconnaissant à la Maison Notre-Dame le statut de ressource intermédiaire en soins palliatifs. La Régie régionale de la santé identifie la Corporation Sentier de Lumière inc. comme ressource intermédiaire en santé et le CLSC des Côteaux devient l’établissement désigné de la Maison.

La mise en marche

En 1996,

  • la première directrice générale est embauchée,
  • un bureau est instauré,
  • la Corporation concrétise des ententes permettant la mise en marche de la Maison,
  • le CLSC du Grand Chicoutimi accepte officiellement son partenariat comme établissement identifié à la Maison.

La nouvelle corporation

En 1997,

  • la Maison prend sa nouvelle appellation et devient LA MAISON NOTRE-DAME DU SAGUENAY en remplacement du nom de Sentier de Lumière inc.
  • des transformations matérielles importantes sont apportées à la maison,
  • la Maison Notre-Dame du Saguenay est certifiée ressource intermédiaire en santé,
  • la majorité du personnel est embauché et formé en soins palliatifs,
  • les partenaires du réseau de la santé fournissent des ressources de toutes sortes (matérielles et humaines),
  • la Maison Notre-Dame du Saguenay obtient ses nouvelles lettres patentes.

On peut enfin commencer le recrutement.

Ouverture officielle

En 1998,

  • inauguration officielle de la maison par le premier ministre du Québec M. Lucien Bouchard,
  • accueil du premier bénéficiaire le 19 janvier,
  • première levée de fonds avec l’événement « Souper partage » réalisé le 14 novembre,
  • La Maison Notre-Dame du Saguenay remporte le prix Plourde-Gaudreault, méritas en santé et services sociaux,
  • La Maison Notre-Dame du Saguenay est accréditée formatrice en soins palliatifs par la Société québécoise de la main d’oeuvre du Québec.

En 1999,

  • La Maison Notre-Dame du Saguenay poursuit ses activités et multiplie notamment ses levées de fonds,
  • La Maison remporte le prix « Hommage Bénévolat Québec » dans la catégorie organisme,
  • La Maison est proposée à titre de finaliste pour le prix « Persillier-Lachapelle » dans la catégorie soutien aux groupes les plus vulnérables.

En 2000,

la notoriété de La Maison Notre-Dame du Saguenay prend assise de plus en plus et s’affirme dans le milieu grâce :

  • à la prestation continue des soins promulgués et à la qualité grandissante des services rendus,
  • aux témoignages de satisfaction rendus par les personnes malades et leurs familles,
  • à l’appui financier de la communauté locale lors des nombreuses levées de fonds et dons dans les salons funéraires,
  • au dynamisme de son équipe de gestion, de l’expertise des ressources professionnelles impliquées et de l’engagement fidèle de nombreux bénévoles.

L’avenir

En tenant compte du vieillissement de la population en général et de tout le questionnement soulevé par l’approche sociale de la santé au Québec, il est nécessaire de soutenir les centres hospitaliers et d’appuyer l’alternative des maisons en soins palliatifs.

Il semble évident que ce type d’hébergement connaîtra une augmentation du nombre de lits afin de répondre au nombre croissant de malades dans chacune des régions du Québec.

Une maison comme La Maison Notre-Dame prend tout son sens en s’inscrivant dans les nouvelles orientations des agences de santé et en s’appliquant à répondre pleinement aux besoins de la population régionale.

La Maison Notre-Dame du Saguenay poursuit sa mission et sa présence s’impose plus que jamais comme essentielle.

Capacité d’accueil

Annuellement, La Maison Notre-Dame du Saguenay accueille tout près d’une centaine de bénéficiaires.

Six chambres individuelles sont mises à la disposition des personnes malades, de leur famille ainsi que de leurs proches.

Les personnes et les familles désireuses de faire une demande d’hébergement peuvent visiter la maison en communiquant au 418-696-1176.

Il nous fera plaisir de vous recevoir.

Notre Philosophie

Un profond respect de la personne humaine résume la philosophie de La Maison Notre-Dame du Saguenay.

Ce respect permet de donner à une personne en phase terminale une qualité de vie dans la dignité et la vérité. La Maison s’impose un devoir de confidentialité.